Des participants de la consultation publique quittent la salle en dénonçant une “consultation bidon”

Read this post in English "Public Consultation Participants Leave Hall Denouncing the “Bogus Consultation”"

Mme Weber en train de lire sa déclaration. Credit Yanky Pollak

Mme Weber en train de lire sa déclaration. Credit Yanky Pollak

Ce soir, le 24 mai 2016, Outremont tenait une nouvelle consultation publique au sujet de de la proposition révisée d’interdiction des nouveaux lieux de culte à Outremont. Après environ une demi-heure d’interventions, une dame hassidique, Mme Malka Weber, était appelée au micro. Elle lut alors une déclaration, à la suite de quoi un grand nombre de citoyens, hassidiques et non-hassidiques, se levèrent calmement et quittèrent la salle en signe de protestation. Voici le texte de cette déclaration:

Bonsoir madame la mairesse, les conseillères, mesdames et messieurs:

Je suis là ce soir pour parler au nom de citoyens hassidiques et non-hassidiques qui sont contre le projet de règlement de zonage.
Nous comprenons tous la nécessité des règlements de zonage.

Par contre :

Étant donné que : Si ce projet de règlement est adopté, il y aura interdiction complète de nouveau lieux de culte à Outremont, chose que nous ne pouvons pas accepter ;

Étant donnée que : Le projet de règlement ne devrait pas aller de l’avant sans avoir identifié des zones qui soient appropriées et acceptables pour toutes les communautés religieuses ;

Étant donnée que : Cette interdiction enfreint à l’esprit des Chartres canadienne et québécoise des droits et libertés, de la Déclaration de Montréal sur le vivre ensemble ainsi que l’esprit des engagements entrepris par la Ville de Montréal en tant que membre de la Coalition Canadienne et internationale des Municipalités contre le Racisme et la Discrimination ;

Étant donné que : Vous, Madame la mairesse, refusez catégoriquement de vous assoir avec ou d’établir un quelconque dialogue avec des citoyens préoccupés par cet enjeux, y compris les communautés religieuses diverses à Outremont qui, pourtant, sont parmi les premiers concernés par ce projet de règlement ;

Étant donné : Que Mme Chantal Séguin de l’administration de l’arrondissement a admis lors de la première consultation publique au 1 décembre qu’aucune étude d’impact n’a été mené pour établir si on avait besoin du projet de loi proposé ;

Étant donné que : Nous avons constaté qu’une approche plus réussie a été possible sur le Plateau, un arrondissement qui a une vision de développement et où on est prêt à s’assoir pour consulter les citoyens de façon calme et judicieuse ;

Étant donné que : Vous, Madame la mairesse, avez refusé de répondre à des questions cruciales autant lors de la première consultation publique, que lors de la période de questions des citoyens à qu’aux séances du conseil d’Arrondissement ;

Étant donné que : Lors de la première consultation publique concernant l’interdiction des lieux de culte sur les avenues Bernard et Laurier, environ 80% des citoyens y présents, de tout horizon et de milieux différents, ont rejeté le projet de règlement de zonage proposé ; et

Étant donné que : Manifestement, toutes leurs opinions semblent avoir été balayé du revers de la main.

Nous, citoyens d’Outremont, vous informons, par la présente, que nous n’avons aucune confiance en ce processus de consultation.
Ainsi, nous refusons d’assister à cette parodie de démocratie.

Voici une pétition contre cette interdiction: L’attitude arbitraire d’Outremont au regard des droits et des libertés

Before the walk-out

Before the walk-out

After the walk-out

After the walk-out



Les commentaires sont fermés.