Les soukkas à Outremont: coup d’oeil à l’intérieur – Galerie photos

Read this post in English "Sukkahs in Outremont: A Peek Inside – Photo Gallery"

Soukka sur Hutchison: elle est faite en panneaux de bois

Soukka sur Hutchison: elle est faite en panneaux de bois

La semaine passée, c’était la fête juive de Soukkot. J’ai demandé à mes amis de me faire parvenir quelques photos de leurs soukkas, afin que nos amis et voisins puissent voir de quoi elles ont l’air à l’intérieur. Peut-être que l’année prochaine nous pourrions organiser une visite de quelques soukkas.

Quelques faits intéressants sur nos soukkas:

  • Selon la loi juive, une soukka est une structure composée d’un toit fait d’un matériau organique qui a été déconnecté de la terre, comme des branches ou du bambou. Elle doit également comporter au moins trois murs qui peuvent résister à des vents réguliers, et elle doit être directement sous le ciel.
  • Comme vous le verrez dans les images ci-dessous, certaines personnes (qui ont les moyens) ont une soukka « intégrée », qui est en fait une pièce de la maison avec un toit ouvrant, comme un puits de lumière. Lors de la fête de Soukkot, le toit est ouvert et un revêtement adéquat est placé sur le toit.
  • La loi juive exige que l’on mange et dorme dans la soukka. Cependant, nul ne devrait rester dans la soukka lorsque qu’il y est très mal à l’aise. C’est pour cette raison que ceux qui vivent dans l’hémisphère nord ne dorment généralement pas dans la soukka, en raison des températures glaciales.
  • De nos jours, les juifs hassidiques de Montréal utilisent en général ces 4 types de soukkas :
    1. En panneaux de bois: l’option la plus populaire utilisée par la majorité des familles en raison de son faible coût.
    2. En genre de blocs Lego: durable, facile à construire, onéreux.
    3. En fibre de verre: durable et beau, très onéreux.
    4. En toile : facile et rapide à construire, très peu utilisé ici à cause du froid
  • Un des plus grands défis est la protection contre la pluie. Même après la construction de la soukka, un temps considérable est consacré à créer et conserver l’étanchéité car sans cela la soukka serait un endroit peu enviable pour y fêter avec sa famille. Certaines personnes investissent dans des auvents, ceux qui ont des soukkas intégrées ont des toits sur mesure, mais la plupart des familles se débrouillent avec un système de bâches et poulies qui prend beaucoup de temps à installer.
  • La durée moyenne de construction d’une soukka extérieure est de 4-5 heures (ce qui inclut le temps nécessaire pour la transporter de son endroit d’entreposage jusqu’au balcon du 2e ou du 3e étage). Généralement, plusieurs heures supplémentaires sont consacrées à l’étanchéisation, ce qui nécessite donc que la soukka soit construite de manière à pouvoir s’ouvrir et se fermer rapidement et aisément.
  • Les jeunes sont bien entendu impatients de construire et décorer la soukka. Ce sont généralement les jeunes eux-mêmes qui sont chargés de la décoration, tout particulièrement les plus âgés.
Sukkah on Hutchison: Wooden panel

Soukka sur Hutchison : panneaux de bois

Indoor Sukkah - Durocher

Soukka intégrée sur Durocher

Soukka sur Durocher: panneaux de bois

Soukka sur Durocher: panneaux de bois

Soukka sur Querbes. Notez l’isolation pour conserver la chaleur

Soukka sur Querbes. Notez l’isolation pour conserver la chaleur

décorer la soukka

décorer la soukka

Soukka sur Outremont: buitl w/wooden panels

Soukka sur Outremont: panneaux de bois

Soukka sur Bloomfield: construite avec des blocs genre Lego

Soukka sur Bloomfield: construite avec des blocs genre Lego

Soukka sur St-Viateur: construction genre Lego avec un auvent pour la pluie

Soukka sur St-Viateur: construction genre Lego avec un auvent pour la pluie

Soukka sur St-Viateur: panneaux de bois et auvent pour la pluie

Sukkot (intermediate days) Carnival: The high-school girls made a carnival a fundraiser for their GO Students Club.

Sukkot (intermediate days) Carnival: The high-school girls organized a carnival as fundraiser for their GO Students Club.

Sukkot  (intermediate days) Carnival: The high-school girls made a carnival a fundraiser for their GO Students Club.

Sukkot (intermediate days) Carnival: The high-school girls organized a carnival as fundraiser for their GO Students Club.



3 commentaires (2 commentaires en français, 1 commentaires en anglais)

To read or post comments in English go to "Sukkahs in Outremont: A Peek Inside – Photo Gallery"

Veuiller noter: Les commentaires laissés sur les articles correspondent à la langue de l’article, afin que la conversation se fasse de façon fluide.

  1. John
    22 octobre 2014

    Incroyable! Merci,j’ai grandi a Outremont et durant mon enfance je me suis frequemment demande pourquoi mes voisins hassids( A l’epoque,nous vous apellions des rabbins) construisaient ces cabanes sur le balcon.Et c’est maintenant,a l’age de souxante quatre ans et vivant a Edmonton que ma curiosite d’antan est satisfaite.

  2. Marie-Anne
    22 octobre 2014

    Merci beaucoup de cette initiative, on se demande toujours ce qu’il y a derrière ces murs de bois…Ça ressemble à nos décorations de noel, guirlandes etc.
    Votre plan de communication est apprécié et permet de faire tomber les préjugés. Connaitre l’autre c’est important et comme la communauté hassidique de Mtl est plutôt centrée sur elle-même, cela nous exclut et voir comment et comprendre ce que vit l’autre permet de l’accepter.

    J’habite sur la rue Durocher et mes voisins sont majoritairement hassidiques, les hommes ne nous parlent pas, mais les femmes parfois.

    Mais je remarque plusieurs mesures d’appaisement du bruit lors des fêtes (en particulier le Pourim) et une nouvelle pancarte qui dit Keep it together, dont je ne suis pas certaine du sens, mais je comprends que vous faites des efforts de communication et c’est apprécié. Cela aide à la perception que les gens de votre communauté.

    Merci