Les Lev Tahor sont-ils des orthodoxes ou des hassidiques?

Read this post in English "Are the Lev Tahor Orthodox or Hassidic?"

Les membres de Lev Tahor à Chatam, Ontario. Photo

Les membres de Lev Tahor à Chatam, Ontario. Photo

par Zvi Hershcovitch, Bill613.com
publié avec l’aimable autorisation de l’auteur

Avec l’intense couverture médiatique récente concernant des allégations de mauvais traitements contre le groupe Lev Tahor ainsi que leur déménagement spectaculaire de Sainte-Agathe à Chatham en Ontario, beaucoup de juifs hassidiques d’Outremont et du Mile-End ont été alarmés par le grand nombre de personnes, juives ou non, qui imaginent que les Lev Tahor (LT) sont hassidiques.

Cette confusion est compréhensible puisque les hommes du groupe Lev Tahor s’habillent dans le style hassidique et sont décrits dans les médias comme des «ultra-orthodoxes» ou même comme des «hassidiques».

Une capture d’écran de l’article de Lacerte.

Une capture d’écran de l’article de Lacerte.

Sans surprise, Pierre Lacerte, le blogueur anti-hassidique, amène allègrement cette perception encore plus loin. En novembre 2013, il a publié la photo d’un couple échappé de la secte LT en l’accompagnant d’une légende présentant les « Talibans hassidiques sur Durocher », insinuant ainsi qu’il s’agit d’un fait normal à Outremont (soit dit en passant, la femme photographiée a depuis été réhabilitée et a abandonné l’habit noir). Dans l’article d’accompagnement, comme dans d’autres, il tente désespérément de relier les Lev Tahor à ceux qu’il appelle les hassidiques « fondamentalistes » ou « extrémistes » d’Outremont.

Pour cette raison, nous ressentons l’obligation de clarifier une fois pour toute cette perception erronée. Nous n’allons pas discuter des allégations de maltraitance portées contre LT, pas plus que nous n’allons demander que des actions soient prises contre leurs disciples, qui pourraient avoir été piégés innocemment dans cette secte. Nous laissons cela aux autorités. Nous allons simplement souligner à quel point il est inapproprié et inexact de les dépeindre comme des « ultra-orthodoxes » ou « hassidiques ».

Est-ce que les Lev Tahor sont des orthodoxes, voire même des « ultra-orthodoxes »?

Le mot « orthodoxe » est défini dans le dictionnaire Larousse comme « Qui se conforme aux principes d’une doctrine quelconque, à des opinions ou des idées admises traditionnellement ». Examinons si LT peut légitimement se définir comme tel.

  1. LT et le long costume noir qui couvre de la tête au pied les femmes dès 3 ans : Bien que le judaïsme en général, et les hassidiques en particulier, demandent que les femmes s’habillent modestement, ils encouragent vigoureusement les femmes à se vêtir de façon élégante et royale. Il n’y a jamais eu dans l’histoire juive d’époque où les femmes, et encore moins les jeunes filles, portaient du noir de la tête aux pieds dans le cadre de la tradition juive. Le seul cas connu de femmes portant ce style de robe noire est lorsqu’elles vivaient dans des pays arabes et devaient se conformer aux codes vestimentaires locaux.
  2. LT et l’évitement de l’étude du Talmud: Les anciens membres rapportent que dans Lev Tahor, les disciples apprennent à éviter l’étude talmudique : quiconque est pris à étudier le Talmud est discipliné, ce qui prive ainsi les membres des connaissances de base et des compétences de la pensée critique. Bien que de nombreux rituels et coutumes différencient un groupe orthodoxe ou hassidique d’un autre, il y a un principe de base qui les unifie tous : c’est la croyance dans la Torah orale avec le Talmud en son cœur. L’étude du Talmud et du traditionnel code juridique qui en découle est considérée, depuis les communautés orthodoxes les plus modernes aux groupes ultra-orthodoxes les plus pieux, comme un des éléments les plus importants de l’éducation juive qui a été transmis de génération en génération depuis plus de 2000 ans. Pourquoi le groupe Lev Tahor interdirait-il cette étude? Peut-être parce que l’étude talmudique exige des questions et débats constants. C’est cette quête intellectuelle rigoureuse que les leaders de sectes veulent à tout prix éviter : ils ne veulent pas que leurs adeptes posent de questions concernant leur leadership.  Ils ne veulent pas non plus que leurs disciples aient les connaissances nécessaires pour dénigrer leurs interprétations bizarres de la loi juive traditionnelle.
  3. Lev Tahor déchire les familles: Dans le judaïsme traditionnel, même lorsqu’on choisit une manière de vivre plus stricte, l’obligation de respecter ses parents est de la plus haute importance : c’est un des Dix Commandements. Les anciens membres racontent comment dans Lev Tahor, on dissuade les adeptes de garder contact avec leurs parents et membres de leur famille qui vivent à l’extérieur de la communauté. Conséquemment, de nombreuses familles ont été déchirées lorsque leurs enfants ont rejoint Lev Tahor.

Est-ce que le groupe Lev Tahor est hassidique?

Les membres de Lev Tahor portent les vêtements des juifs hassidiques, mais ils ont très peu en commun avec les traditions hassidiques.

  1. Un des principes hassidiques de base, enseigné par son fondateur le Baal Shem Tov, est l’importance de servir Dieu avec joie, bonheur et enthousiasme. Par contre, selon le témoignage d’anciens membres, les dirigeants de Lev Tahor utilisent des punitions sévères pour faire respecter  leurs interprétations strictes des traditions.
  2. Un aspect de la tradition hassidique est de pouvoir choisir un rabbin, un leader spirituel, que l’on se sent enclin à suivre. C’est une pratique courante, même chez les plus pieux des hassidiques, de quitter un rabbin pour en suivre un autre, à la recherche de la bonne personne. Cependant chez Lev Tahor, ceux qui tentent de quitter la communauté sont sévèrement intimidés et punis. D’anciens membres de LT rapportent comment les adeptes finissent par céder le contrôle de leur corps et de leurs finances. Les dirigeants décident seuls qui épousera qui, et contrôlent unilatéralement les finances de tous les individus de la communauté.

Est-ce que Lev Tahor est une secte?

Le dictionnaire Oxford définit une secte comme «un groupe relativement restreint de personnes ayant des croyances ou des pratiques religieuses considérées par les autres comme étranges ou comme imposant un contrôle excessif sur ses membres». À la lecture de ce qui précède, il est évident que Lev Tahor correspond parfaitement à cette définition.

Nous espérons vivement que les medias le réaliseront également et considéreront Lev Tahor tout simplement comme une « secte », dissipant ainsi la confusion qui les fait faussement percevoir comme des juifs hassidiques ou orthodoxes.

Il est important de noter que depuis que les membres de Lev Tahor ont emménagé au Québec il y environ une décennie, la communauté hassidique de Montréal les a considérés comme un groupement bizarre et étrange, mais innocent. Par pitié, nous leur avons parfois offert la charité. Ce n’est que lorsque certains des disciples ont commencé à quitter LT que des informations détaillées ont filtré. Dès lors, plusieurs éminents rabbins hassidiques et ultra-orthodoxes se sont exprimés et ont officiellement condamné les actions de LT comme contraires au judaïsme traditionnel; de plus la communauté hassidique a réalisé que les dirigeants de Lev Tahor sont beaucoup plus sinistres et dangereux qu’on ne le pensait jusqu’alors.



8 commentaires (3 commentaires en français, 5 commentaires en anglais)

To read or post comments in English go to "Are the Lev Tahor Orthodox or Hassidic?"

Veuiller noter: Les commentaires laissés sur les articles correspondent à la langue de l’article, afin que la conversation se fasse de façon fluide.

  1. Mylène Roy
    11 mai 2014

    Bien lu, merci de ces informations importantes.

    • Générosa
      11 mai 2014

      Merci pour ces infos. Plus on se connait les uns les autres, plus on est tolérant.
      Générosa

  2. L Pelletier
    14 mai 2014

    tout ã fait d’accord!