Un message amical à nos voisins concernant la fête de Pourim

Read this post in English "A Friendly Message to Our Neighbours Concerning the Purim Festival"

Young Children in Outremont. Purim 2005

Le message suivant a été livré à la porte de nos voisins dans Outremont et le Mile End (voir pdf)

Un message amical à nos voisins

Même si nous faisons de notre mieux pour ne pas déranger nos voisins, il pourrait y avoir un peu de trafic et de bruit supplémentaires durant Pourim, qui aura lieu les 23 et 24 février 2013.

Pourim est une fête pacifique et joyeuse en l’honneur des familles et des enfants. Nous espérons que vous serez indulgents avec nous à cette occasion, comme vous l’avez été si gracieusement au cours des 60 dernières années!

Si vous avez des plaintes concernant le comportement de vos voisins hassidiques, nous vous encourageons fortement, s’il vous plaît, à ne pas hésiter à faire du bon voisinage et à communiquer directement avec eux. Cela permettra d’éviter tant de malentendus, de frustrations et d’animosité. En outre, la communication directe favorise un plus grand respect mutuel et nous espérons que vos voisins vont devenir plus sensibles à vos futures  préoccupations possibles.

OutremontHassid.com – Les Amis de la rue Hutchison

Qu’est-ce que Pourim?

Pourim commémore le spectaculaire revirement de situation, où Haman, un ministre du roi Assuérus dans l’ancien empire perse du 4e siècle avant notre ère, a tenté d’anéantir le peuple juif.  Les juifs ont été sauvés grâce à une organisation miraculeuse des événements par Dieu, telle qu’elle est décrite dans le livre d’Esther.

Pourim est une fête célébrée chaque année le 14e jour du mois hébreu d’Adar (généralement en février ou mars). Elle est célébrée par les juifs dans le monde entier, y compris par les juifs hassidiques d’Outremont et du Mile End.

Que faisons-nous?

Donner la charité aux pauvres
A Pourim, nous faisons un don à celui qui le demande. Les enfants vont de maison en maison afin de recueillir des dons pour les nécessiteux, leurs écoles et d’autres organismes communautaires. En entrant dans chaque maison, ils chantent joyeusement, dansent et récitent des poèmes spéciaux. C’est ce qui explique tous les minibus et fourgonnettes qui circulent dans le quartier pour transporter ces enfants. Après de nombreuses années, il a été prouvé que c’est  le moyen de transport le plus sécuritaire dans cet environnement.

Offrir de la nourriture à des amis
Le jour de Pourim nous soulignons l’importance de l’unité et de l’amitié en faisant des dons de nourriture à des amis, voisins, parents, enseignants et camarades de classe.

La famille hassidique moyenne a beaucoup d’enfants et chaque enfant offre ces cadeaux à ses nombreux amis et professeurs. En raison des conditions météorologiques de Montréal, la plupart des familles considèrent que le moyen le plus efficace est de mettre tous les enfants dans le véhicule familial et de parcourir les rues de la façon la plus systématique possible afin de rejoindre tout le monde dans ce court laps de temps.

Nous déguiser
A Pourim, nous nous déguisons pour exprimer notre gratitude à Dieu qui a «déguisé» sa présence et est resté caché (aujourd’hui encore) dans l’histoire juive. En outre, puisque la charité est un élément central de la journée, quand les donateurs et/ou les bénéficiaires se déguisent, cela permet un plus grand anonymat afin de préserver la dignité du destinataire.

Célébrer joyeusement lafête de Pourim
Vers la fin de la journée, la famille et les amis font la fête dans l’esprit de Pourim. La consommation de vin symbolise la nature joviale de la célébration. Et c’est également fondé sur le fait que le salut des juifs s’est produit grâce au vin, tel qu’il est relaté dans le livre d’Esther.



12 commentaires (8 commentaires en français, 4 commentaires en anglais)

To read or post comments in English go to "A Friendly Message to Our Neighbours Concerning the Purim Festival"

Veuiller noter: Les commentaires laissés sur les articles correspondent à la langue de l’article, afin que la conversation se fasse de façon fluide.

  1. C’est comme Halloween mais à l’envers: au lieu de recevoir des bonbons, les enfants recueillent des dons pour les pauvres. Est-ce qu’il y a une cérémonie religieuse spéciale à Pourim? Est-ce que Pourim est toujours un samedi puisque c’est Sabbat?
    Merci pour les réponses à mes questions.

    • Boruch Posner

      Très bonnes questions, monsieur,

      Il ya plusieurs activités religieuses à Pourim qu’on explique dans cet article.

      Pourim, comme toutes les autres fêtes juives sont pas fixés sur un jour particulier de la semaine, ils sont plutôt basés sur le calendrier juif qui est légèrement différent du calendrier général, mais il sera généralement à un certain moment entre la fin de février et mi-mars.

      J’espère que j’ai répondu correctement à toutes vos questions.
      Boruch

  2. marieanne

    Nous avons reçu votre feuillet concernant la fête de Pourim et sommes content de cette approche, il est très intéressant de connaître les coutumes des juifs qui nous entourent. J’ai moi même fouiller sur le Web afin d’apprendre la signification de cette fête.
    Cette année aussi, nous avons remarqué une baisse des bruits et du rérangement dans la circulation. Il est parfois difficile d’approcher nos voisins; surtout pour ce qui touche les rapports entre hommes et femmes.
    Merci d’avoir fait ce feuillet et d’ouvrir le dialogue avec nous.

    Marie-Anne

  3. C’est toujours si agréable (et très intéressant!) de pouvoir en apprendre d’avantage sur vos coutumes. Une très belle initiative que de fournir ces renseignements aux habitants d’Outremont et du Mile-End.

    En espérant que cette fête se déroule dans une ambiance festive pour les vôtres.

    Alex A.

  4. Nous avons eu du plaisir à regarder passer les enfants depuis notre fenêtre et sommes très heureux de pouvoir vous compter parmi nos voisins. Nous nous sentons en sécurité dans notre voisinage et prenons toujours plaisir à côtoyer vos enfants.Joyeux Pourim à tous!

  5. Pierre Lamonde

    Joyeuse fête du Pourim. Shalom mes amis.

  6. Générosa
    1 mars 2013

    J’ai beaucoup apprécié recevoir le feuillet. Son propos est simple et clair. En français et en anglais, pour atteindre son objectif: renseigner qui veut bien l’être, par des paragraphes courts, qui appellent la lecture. Le format me plait particulièrement. L’impression couleur sur du beau papier démontre une attention particulier donnée aux destinataires. Merci. Je ne vous souhaite pas une belle fête : elle est déjà passée au moment où j’écris !

  7. Patrik
    7 novembre 2014

    Très intéressant d’apprendre à connaître vos traditions. Le sociologue en moi est très heureux ! Shalom !